Bombardier prépare sa sortie du programme A220

Bombardier prépare sa sortie du programme A220

Rédigé le 16/01/2020

Le premier A220 d’Air Canada décolle fin décembre 2019. Crédit : Airbus.
Le groupe québécois Bombardier a publié le 16 janvier ses résultats du quatrième trimestre, qui laissent clairement à penser qu’il va vendre sa participation dans le programme A220, l’avion connu autre fois sous le nom CSeries.

Entre restructurations et difficultés financières, Bombardier a selon toute vraisemblance décidé de couper définitivement le cordon avec l’aéronautique commerciale.

« Avec son retrait de l’aéronautique commerciale, Bombardier réévalue sa participation en cours dans SCAC [la société en commandite qui gère le programme A220 avec Airbus, ndlr]. […] Les plus récentes indications du plan financier de SCAC appellent à investir des capitaux additionnels pour soutenir l’accélération des cadences de production, à repousser le moment de renouer avec le seuil de rentabilité et à générer un rendement moins élevé que prévu sur la durée du programme. Cela pourrait réduire significativement la valeur de la coentreprise », explique le groupe. Il donnera sa décision définitive lors de la publication des résultats annuels 2019, le 13 février prochain.